Formation d’attestation de capacité professionnelle de transport léger de marchandises

Objectifs de la formation
  • Acquérir les connaissances de base en réglementation et en gestion pour l’exploitation d’entreprises afin d’exercer l’activité de transporteur public routier de personnes avec des véhicules de 9 places assises y compris le conducteur
Public et prérequis
  • Toute personne désirant gérer une entreprise de transport routier de personnes avec des véhicules de 9 places assises y compris le conducteur
Durée de la formation
  • 20 journées de 7 heures, soit 140 heures
Effectif
  • Minimum 4 stagiaires et maximum 16 stagiaires
Date et lieu de la formation
  • Date à définir
  • Cabinet COACH Rue Henri Becquerel – Immeuble Les Orchidées – Z.I. de Jarry – 97122 BAIE-MAHAULT, ou site des Abymes
Modalités pédagogiques
  • Cours magistral, débat, vidéos, études de cas, examens blancs
Modalités d’évaluation d’atteinte des objectifs de la formation
  • Examen écrit réalisé après le stage, note d’admissibilité : 120/200 (QCM et sujets rédigés)
Formalisation à l’issue de la formation
  • Attestation de formation
Programme officiel de la formation

Thème 1 – L’entreprise et le droit civil et commercial

  • Personnes physiques et personnes morales- Capacité pour être commerçant- Obligations relatives à la création d’une entreprise et à l’activité commerciale- Caractéristiques des formes de société suivantes : travailleur indépendant, EIRL, SARL et SAS y compris à associé unique, et en choisir une en fonction de ses avantages et inconvénients
  • Couvertures sociales correspondant aux différents statuts du gérant et sa responsabilité vis-à-vis notamment de son patrimoine
  • Eléments obligatoires d’une facture et connaître les obligations en matière de délai de paiement
  • Effets de commerce et leur fonctionnement
  • Différents types de garanties et principe de fonctionnement
  • Gages avec dépossession et sans dépossession
  • Moyens à disposition du transporteur pour recouvrer ses créances
  • Existence et fonctionnement des entreprises spécialisées dans le recouvrement de créances
  • Différentes difficultés que peut rencontrer l’entreprise
  • Procédures de sauvegarde existantes et leurs modalités d’activation
  • Procédures mises en œuvre selon la taille de l’entreprise
  • Liquidation d’entreprise et redressement judiciaire
  • Différentes juridictions, domaines d’intervention et compétence territoriale
  •  Activités liées à la vie de l’entreprise susceptibles d’engager la responsabilité civile et/ou pénale du chef d’entreprise
  •  Organismes pouvant aider ou apporter des conseils ; citer les rôles et missions de ces différents organismes

Thème 2 – L’entreprise et son activité commerciale :

  • Marchés relevant du code des marchés publics, de la délégation de service public et du droit privé
    Principales rubriques composant un appel d’offres ou un appel à la concurrence
    Eléments déclencheurs d’une décision de répondre ou pas à un appel d’offres
    Différents types de convention en usage dans les transports publics routiers de voyageurs et leurs caractéristiques en termes de responsabilité et de risque financier pour l’entreprise

Thème 3 – L’entreprise et le cadre réglementaire de l’activité de transport :

  • Activités utilisant des véhicules n’excédant pas neuf places, conducteur compris (taxis, ambulances, voitures de tourisme avec chauffeur, transporteurs) et distinguer celles qui relèvent du transport public routier de personnes- Textes législatifs et réglementaires s’appliquant au transport de personnes par route- Divers organismes administratifs, consultatifs et professionnels intervenant en transport de personnes et leur rôle- Autorités organisatrices de transport- Conditions d’accès à la profession et les remplir
  • Conditions de perte de l’honorabilité
  • Calcul l de la capacité financière de l’entreprise et définition de la démarche à effectuer auprès des DREAL pour la justifier
  • Titre d’exploitation correspondant à l’activité de transport avec des véhicules n’excédant pas neuf places, conducteur compris
  • Différents types de services réguliers, services occasionnels et services privés
  • Responsabilité du transporteur avant, pendant et après le transport d’enfants
  • Obligation du respect de la consistance du service imposée par l’autorité organisatrice et conséquences du non-respect de celle-ci (horaires, arrêts de complaisance)
  • Obligations conventionnelles de formation pour les conducteurs en transport scolaire
  • Contenu de l’accord de branche du 7 juillet 2009 relatif au transport de personnes à mobilité réduite (TPMR)
  • Contrat de transport : document qui le matérialise ainsi que les droits et obligations des parties
  • Limitations de responsabilité s’appliquant au transporteur ainsi que les conditions d’exonération de responsabilité
  • Conditions générales de vente en transport « sec » et en transport avec prestations associées
  • Documents relatifs à l’exécution du service
  • Agents susceptibles de procéder à des contrôles en entreprise et/ou sur route et leurs prérogatives respectives
  • Sanctions administratives et/ou pénales encourues en cas d’infraction à la réglementation
  • Obligations liées à l’organisation et à la vente de voyages
  • Obligations de l’entreprise en matière d’assurance et assurances obligatoires (responsabilité civile (RC) professionnelle, personnes transportées, RC véhicule) des assurances conseillées

Thème 4 – L’entreprise et son activité financière :

  • Charges entrant dans le calcul du coût de revient et les classer en charges variables, charges fixes et charges de structure;- Calcul d’un coût de revient à l’aide des formules binôme et trinôme et comparaison des résultats- Notion de marge et l’utiliser pour calculer un prix de vente- Déterminer et calculer :- Besoin de financement en distinguant le besoin de financement et le besoin en fonds de roulement
  • Moyens de financement en distinguant l’apport de l’entreprise et l’emprunt nécessaire
  • Plan de remboursement en établissant des tableaux d’autofinancement et de remboursement de l’emprunt
  • Eléments de la trésorerie à prendre en compte pour établir un budget prévisionnel
  • Différentes méthodes d’amortissement (linéaire, dégressif)
  • Notions de charges et de produits dans le compte de résultat
  • Différentes catégories de charges et de produits et différents postes de charges et de produits dans leurs catégories respectives
  • Notions d’actif et de passif dans le bilan et les éléments qui les composent
  • Différence entre l’impôt sur les sociétés et l’impôt sur les revenus et leurs modes de calcul respectifs
  • Différentes taxes liées au potentiel de l’entreprise et formalités déclaratives
  • Différents régimes de TVA applicables en transport de personnes et leur mode de déclaration
  • A partir du bilan, calcul et interprétation du FRNG, du BFR, de la trésorerie
  • A partir du compte de résultat, calcul des soldes intermédiaires de gestion

Thème 5 – L’entreprise et ses salariés :

  • Sources de la réglementation sociale applicable à la profession (transport urbain et non urbain)- Hiérarchie des différents textes : code du travail, textes législatifs spécifiques, convention collective, accords de branche et d’entreprises, règlement intérieur- Risques et sanctions liés au travail dissimulé- Règles liées à l’embauche
  • Différentes formes de contrats de travail et contrats spécifiques au transport interurbain (CPS, conducteur accompagnateur TPMR)
  • Différentes formes de suspension et de rupture du contrat de travail, droits et obligations des parties pour les différentes formes de suspension
  • Droits et obligations des parties pour les différentes formes de rupture
  • Attributions du conseil des prud’hommes et fonctionnement de la procédure prud’homale
  • Règles en vigueur en transport urbain et en transport non urbain concernant les congés payés et les jours fériés
  • Durées légales et maximales du travail en transport urbain et non urbain
  • Possibilités de réduction des repos
  • Modalités de décompte des heures supplémentaires, règles de majoration et contreparties obligatoires en repos
  • Spécificités relatives aux contrats à temps partiel, fonctionnement des vacations et modalités de décompte des heures complémentaires
  • Règles de calcul de l’amplitude et d’indemnisation du dépassement d’amplitude en transport non urbain
  • Règles s’appliquant au travail de nuit en transport urbain et non urbain
  • Cotisations sociales obligatoires et obligations conventionnelles (mutuelle…)
  • Classifications en vigueur en transport urbain et non urbain
  • Mentions obligatoires sur le bulletin de salaire et informations à fournir au conducteur en transport non urbain

Thème 6 – L’entreprise et la sécurité :

  • Véhicules et leurs caractéristiques en fonction des besoins de l’entreprise- Equipements spécifiques liés à l’activité de TPMR- Déclarations à faire pour affecter des véhicules n’excédant pas neuf places, conducteur compris, au transport public de personnes- Obligations de l’entreprise en matière d’entretien et de visite technique des véhicules
  • Mécanisme du permis à points et mesures nécessaires pour s’assurer que les conducteurs ont un permis valide
  • Règles et restrictions de circulation, limitations de vitesse, règles concernant l’utilisation de la ceinture de sécurité
  • Mesures appropriées en cas d’infraction commise par un salarié et impact éventuel d’infractions commises par les salariés sur la capacité du chef d’entreprise à diriger une entreprise (honorabilité)
  • Responsabilités de l’entreprise en matière de respect de l’environnement et les risques de perte de l’honorabilité en cas d’infractions
  • Précautions à prendre en cas de garage/atelier intégré : stockage des pneumatiques, des huiles usées, batteries…
  • Eviter les rejets de produits polluants : eau de lavage des véhicules, fuites d’huile ou de carburant…
  • Importance d’une conduite rationnelle pour économiser le carburant, réduire le bruit et préserver le matériel et l’environnement
  • Consignes de conduite en cas d’accident pour les salariés

Nous contacter

3 + 3 =